Actualités Apsia
12 oct. 2015

Quelle Ethique pour nos dirigeants ? Rencontre avec Emmanuel Toniutti pour une discussion sur l'Ethique en entreprise.

Apsia a eu le plaisir de recevoir Emmanuel Toniutti, Docteur en Théologie de l’université Laval de Québec et Président de l’International Ethics Consulting Group (IECG), professeur à HEC. Son expertise : l’analyse des comportements des leaders sous stress !

Après avoir exposé l'origine commune de l'éthique et de la morale et leurs liens indéfectibles avec les religions, Emmanuel a fait part de sa vision du leadership en entreprise en dressant la typologie des profils de dirigeants et les mécanismes influençant leurs décisions.

Cette intervention constitue une excellente introduction à son ouvrage "L'urgence Ethique" remis en séance et dédicacé à chaque consultant Apsia. Nous remercions Emmanuel Toniutti pour nous avoir fait partager ce grand moment de réflexion inspirant toute l'équipe Apsia !

Emmanuel Toniutti plaide pour un retour d’urgence de l’éthique dans l’action des dirigeants, en replaçant les valeurs d’humanisme au centre du libéralisme. Dans son livre L’urgence éthique, il s’entretient avec Alain Mainguy, directeur du Centre de Perfectionnement aux Affaires, pour « un dialogue ouvert sur le monde de l'entreprise, sur les cultures et sur la manière dont nous, dirigeants, nous pouvons concilier l'esprit humaniste et la performance, en être « influenceurs », voire les vecteurs de sens pour donner à voir une autre vision pour le monde des affaires.» 

L’ « urgence éthique » est parfaitement développée sous ce titre dans le livre d’Emmanuel Toniutti. «Cette demande insistante, grandissante est apparue un peu partout dans le monde, sous des formes périphériques ou basiques (démocratie, liberté, justice) mais les dirigeants du monde occidental, dit avancé, seraient bien mal inspirés s'ils devaient considérer que cet appel ne les concernent pas ou peu. La crise de l'économie libérale a montré à quel point le modèle était épuisé ; de même que l’obsession de la maximisation du profit à court terme, le plus souvent au détriment de l'ensemble des autres parties prenantes, a progressivement conduit les leaders vers moins de pratiques vertueuses, et la captation démesurée des richesses produites, sous forme de rémunérations, et d'avantages exorbitants, sans lien avec leurs mérites et ceux du corps social.»

Un vrai sujet dérangeant pour les dirigeants...

Commandez le livre ci-dessous :

urgence ethique

A la une
Transformation Digitale : inspirez vous de notre client Kettler ! Une relation client toujours plus innovante : l'exemple de Kettler ! Pour innover dans sa...Lire la suite
Récemment
La Banque Postale lance le paiement par reconnaissance vocaleAprès 5 années de tests, la Banque Postale vient d'annoncer la mise en service auprès...Lire la suite
Meilleurs articles du mois
Transformation Digitale : inspirez vous de notre client Kettler ! Une relation client toujours plus innovante : l'exemple de Kettler ! Pour innover dans sa...Lire la suite
Trecodec à Nouméa choisit Apsia et Acumatica pour transformer son SI !En Avril 2008, la Province Sud de Nouvelle-Calédonie adopte la Responsabilité Elargie des Producteurs (REP). Créé...Lire la suite
L’ALM doit-il être considéré comme un centre de profit ?La nuance peut paraître anodine mais elle est déterminante pour le statut de cette activité....Lire la suite