Actualités Apsia
5 mai 2014 Découvrez les nouveautés de la dernière version de l’ERP Microsoft AX 2012 R3 !
Le message de Microsoft est fort, AX 2012 R3 est une mise à jour majeure, avec 20% de fonctionnalités de plus que la version R2, pour un lancement prévu au 1er Mai. Les propos de Mike Ehrenberg (CTO – Microsoft Business Solutions) résument cette conférence : "The future starts with AX2013 R3…”   1.Contexte Microsoft entame la conférence avec des chiffres clés 92% des clients ont atteint leur ROI 19 mois après le lancement de leur projet AX De plus, en 2020, 75% des entreprises du monde présentes au S&P500 seront des entreprises qui n’existent pas encore aujourd’hui. (Pour rappel, en France, 40 entreprises sont passées à AX en 2013 pour un volume total de 270 à fin 2013. Ceci représente 29% du C.A de Microsoft France.) La nouvelle version ambitionne donc d’apporter des solutions nouvelles permettant de répondre aux futurs besoins de ces nouvelles entreprises.   2.Le Cloud AX 2012 R3 pourra être disponible sur le Cloud « AZURE ». Ci-dessous les apports du Cloud. Accès depuis tout type d’interface pour les employés (smartphone ou tablette) =>Facilite le déroulement des process et la prise de décision Scalabilité : adaptation en temps-réel du Cloud aux besoins en ressources =>Pas de sous-exploitation ou de ressources inexploitées, gestion des pics d’activité Paiement à l’usage =>Réduction des coûts d’infrastructure Stockage des données sur un cloud privé, et sauvegardes. Données non exploitées par MS =>Sécurisation et backup des données fournis clé en main Télémétrie : Remontée des informations d’usage du Cloud et de l’ERP, informations jugées critiques au développement d’AX selon Microsoft =>Données remontées directement à la R&D pour amélioration d’AX en conséquence   Les datacenters AZURE   3.Life Cycle Services (LCS) Life Cycle Services est la réponse au positionnement stratégique d’Engagement Client de Microsoft. Il s’agit d’un portail de suivi du projet AX depuis son cadrage jusqu’à son support post go-live. Ce portail dans le Cloud sera utilisé à la fois par les clients et les partenaires, et permettra entre autre d’interagir directement avec les intégrateurs Microsoft. LCS est déjà disponible à l’adresse : https://lcs.dynamics.com  Ergonomie et interface Metro L’Interface Metro de Windows 8 adoptée sur LCS rend le portail facile d’utilisation et intuitif. Des outils, listes de tâches et tableaux de bord permettent de visualiser l’avancement du projet. Gestion et Pilotage du projet Présentation d’un nouvel outil applaudit à la conférence, le Business Process Modeler. A travers une interface visuelle, il est possible de retracer ses business process dans une hiérarchie à plusieurs niveaux, avec les standards pour point de départ. Les diagrammes peuvent alors être exportés vers Visio (2010 et plus récents). L’import n’est pas encore disponible car trop volumineux. Il est aussi possible de produire la documentation dans des modèles de document, avec liens, permettant de visualiser tous les business process dans un même répertoire depuis AX. Cette outil sera encore optimisé mais semble être le futur standard d’implémentation AX. Une conclusion s’impose : LCS garantit le succes du projet en standarisant la methodologie de mise en place d’AX Une fois ces Business process définis, LCS fournit Un état de Fit/gap par rapport au standard AX Pour les mises à niveau d’AX, une estimation approximative de la charge nécessaire depuis AX 4.0 ou AX 2009, spécifiques inclus. Pour les infrastructures, une estimation des ressources nécessaires par service (SSRS, Portail, DataBase, AOS…) Une estimation du nombre de licences requises dans l’organisation Vie, maintenance et Support LCS fournit des rapports d’usage, permettant de visualiser les pics de charge. Les business process pourront être stockés et maintenus dans le portail, garantissant un suivi pérenne de l’implémentation. LCS est gratuit pour les clients avec un plan de maintenance (BREP) actif ou un plan Software Advantage Microsoft Dynamics AX 2012 Les Hotfixs pourront être téléchargés et installés directement depuis LCS. Un service optimal de support & de gestion des anomalies post démarrage Lorsqu’un incident est reporté dans LCS, tous les incidents similaires sont automatiquement affichés. A la création d’un incident la version d’AX et du client, ainsi que le paramétrage, sont transférés à LCS. Une version AX identique est alors créée dans le Cloud afin de reproduire l’anomalie et de l’enregistrer en vidéo grâce au nouveau Task Recorder (déjà disponible dans R2CU7). Cette vidéo est ensuite déposée directement dans un répertoire dédié aux intégrateurs Microsoft qui traiteront l’anomalie. Des objectifs forts pour le lancement de la R3 Microsoft continue de développer intensivement LCS, et nous fournit son plan d’action à court terme : La méthodologie Sure-Step sera adaptée et disponible en ligne Les business process spécifiques par pays, pour les entreprises internationales, pouvant différer des process standards ne sont pas encore disponibles 4.Warehouse Management for AX / Transport management for AX WAX/TRAX est le nouveau module sur AX 2012 R3 destiné à améliorer l’excellence opérationnelle dans la gestion des entrepôts. Cette solution, développée par l’éditeur américain BlueHorseShoe, existait déjà en tant que solution verticale et a été éprouvée par plusieurs entreprises sous AX avant d’être intégrée au standard dans AX2012 R3. La documentation, sur le WEB dans un premier temps, sera prochainement disponible. Warehouse management for AX (WAX) Le module WAX, destiné à la gestion des stocks, sera ajouté à Dynamics AX 2012 mais ne remplacera pas le module Warehouse (I&II) déjà présent sous AX. Les articles devront être paramétrés spécifiquement afin d’être exploités avec WAX. Temps-réel, réactivité et main d’oeuvre Vision à 360° en temps réel de l’inventaire. Des comptages tournant peuvent se déclencher automatiquement lorsque des seuils d’alerte sont dépassés (article manquant signalé plusieurs fois dans une même localisation). La Radio-Frequence pour appareils mobiles Cette vision en temps réel est assurée grâce à la couche radiofréquences (RF) permettant aux mobiles ou scanner de code-barres d’interagir directement avec AX. Ces interfaces semblent facilement paramétrables car codées en HTML. La première version de WAX nécessitera que les outils RF soient connectés. Les outils en RF combinés à WAX permettront de suivre en temps-réel les tâches assignées par employé, et de les mettre à jour/prioriser en fonction de l’activité. Chacune de ces tâches a une estimation du temps nécessaire à sa complétion et le temps réellement mis est ensuite remonté. Certaines tâches manuelles ne seront plus nécessaires. Optimisation Pour tout mouvement d’entrée/sortie de stock (inbound/outbound), WAX permet de catégoriser les articles par poids/volume/zone de stockage afin de placer les articles peu encombrant au sommet de la palette ou afin que les articles volumineux et lourds soient stockées au sol et non pas en hauteur. La Plaque d’immatriculation (License plate identification), pourra remplacer la gestion par palette. Un ensemble d’article stocké sur une palette peut se voir attribuer un numéro d’immatriculation unique. Lorsque cet ensemble est déplacé, il suffit de renseigner ce numéro pour que tous les articles soient mis à jour dans AX. Une idée simple et efficace qui sera appréciée. Un module d’allocation souple et performant WAX introduit le concept de « Soft » réservation, qui permet d’optimiser l’allocation des produits. Les articles sont stockés selon des dimensions de stock classées hiérarchiquement. A l’allocation, seules les dimensions propres à la commande sont renseignées (hiérarchie haute). Les dimensions de stockage propres à l’Inventory location (clé de voute de la gestion WAX, hiérarchie basse) ne sont pas figées et sont gérées par WAX lorsque le mouvement physique est déclenché. Ce principe optimise l’allocation, et n’était pas disponible sous le précédent module Warehouse. Autres fonctionalités D’autres fonctionnalités courantes sont disponibles, parmi lesquelles nous avons noté : Outbound “Picking Wave" : avec planification possible pour chaque vague QMS: Commandes de contrôle qualité en entrée/sortie, entrepôt de quarantaine optionnel Cross docking & Flow through : Disponible sur les ordres d’achat, de transfert ou de production Flux pour le retail Transport management for AX (TRAX) TRAX est le module destiné la gestion du transport. Il n’est exploitable qu’avec les articles paramétrés (et donc gérés par) WAX. TRAX s’appuie sur le module WAX afin de gérer le chargement des marchandises (Load planning). Sont ainsi gérés les chargements multi-expéditions par palette ou article, en fonction de l’équipement nécessaire. Cette fonction sera appréciée pour sa capacité à réduire les coûts pour le client et le temps de transit pour le transporteur. La décision du « chemin de tournée » est la fonctionnalité la plus importante du module. Paramétrable, elle permet de trouver le chemin optimisant le coût, la durée et le mode de transport. L’algorithme de décision peut définir un chemin avec plusieurs mode de transports, plusieurs arrêts, diverses contraintes sur des segments, et prend en compte le Load planning précédemment effectué dans sa prise de décision. Les éventuels surcoûts en fuel sont intégrés. Afin de réduire les coûts de saisie de facture de transporteur, TRAX inclue une fonction de réconciliation automatique de frais de port avec possibilité d’intervention manuelle. Les factures fournisseurs sont ensuite créées automatiquement dans le module AP. TRAX propose une fonctionnalité de prise de rendez-vous en livraison comme en récupération de marchandise. Il est ensuite possible de consulter l’historique des rendez-vous clients dont les cas particuliers.   5.QUELLE DECISION PRENDRE FACE A LA R3 ? Vous utilisez une version antérieure à AX2012 La version R3 présente des avantages importants si vous utilisez actuellement une solution Supply Chain extérieure à Dynamics AX. Le nouveau module WAX/TRAX peut vous permettre de bénéficier de fonctionnalités Supply Chain avancées qui n’existaient pas jusqu’alors dans Dynamics AX, et de retrouver les avantages d’un ERP unicité des articles, simplification de l’exploitation, simplification de la maintenance des référentiels, suppression des interfaces et des désynchronisations, réduction du cout d’exploitation (maintenance, compétences et matériels) réduction du coût de licences si gestion de l’infrastructure sur AZURE VOUS UTILISEZ AX 2012 Tout comme les précédentes versions, si votre activité inclut des besoins Supply Chain importants, cette nouvelle version va vous permettre de bénéficier, au sein d’un même environnement, d’une solution entièrement intégrée. Si votre activité n’inclue pas de besoins Supply Chain importants, cette nouvelle version vous permettra de bénéficier des fonctionnalités de suivi et monitoring de Life Cycle Services et vous permettra d’héberger facilement votre solution sur le Cloud.   ...
9 avr. 2014 L'ERP au coeur des tendances digitales !
QUE PEUT-ON DIRE DU ROLE DE L’ERP DANS LA TRANSFORMATION NUMERIQUE DES ENTREPRISES ? L’ERP est au carrefour de l’accélération digitale et des différentes tendances IT remontées par des instituts comme le Gartner. Il est pourtant souvent perçu comme une informatique traditionnelle : un service utilitaire devant être uniquement stable et peu coûteux. Or, les entreprises peuvent développer de sérieux avantages concurrentiels en changeant leur vision du SI en général et de leur ERP en particulier : en faire un levier de valeur plutôt qu’un centre de coûts. De nombreuses sociétés nous ont donné récemment de bons exemples en changeant leur business model, en partie grâce à des déploiements d’ERP mieux adaptés à leur chaine de valeur. QUE PEUT-ON DIRE SUR CET APPORT DE VALEUR JUSTEMENT ? Bien trop souvent, la valeur créée suite à une implémentation est réelle mais paradoxalement la valeur perçue dans l’entreprise reste faible. Il ne faut donc pas oublier d’établir une véritable stratégie de « Business Intelligence » pour épauler son ERP. L’entreprise lui confie des volumes considérables de données : une stratégie BI adaptée permettra d’en récupérer la valeur associée, avec des KPI intelligents, des dashboards bien adaptés et une restitution des informations en phase avec les attentes et les capacités des métiers. Ce n’est pas un « nice to have », c’est au contraire ce qui va faire la différence. A QUOI RECONNAIT-ON UNE BONNE STRATEGIE BI ? Tout dépend du niveau des acteurs, de leur maturité, du secteur de l’entreprise, de son business model… Il faut bien entendu travailler en amont avec les métiers pour bien qualifier et définir l’information recherchée. C’est ensuite qu’on choisira les meilleures techniques de mise à disposition de l’information. Ces interrogations sur la BI peuvent paraitre anodines mais beaucoup ne se les posent pas. Les entreprises finissent alors par se procurer diverses solutions qui vont se chevaucher, sans que personne ne les exploite efficacement : on augmente les coûts pour un faible impact sur l’excellence opérationnelle. Le composant principal d’une bonne stratégie BI est donc d’avoir en priorité une approche métier, les outils étant souvent déjà disponibles. EN CE SENS, LA CULTURE DE L’ENTREPRISE SEMBLE ETRE UN FACTEUR DETERMINANT ? Exactement. Une grande entreprise aura son service dédié et expert, là où des entreprises de taille plus modeste aborderont la question de façon transverse avec les métiers. A ce titre, si les ETI « consomment » aujourd’hui de plus en plus d’ERP et de conseils, une profonde méconnaissance persiste sur l’importance d’associer une stratégie BI à la démarche d’intégration d’un ERP.  Pour ces structures, l’implémentation d’un ERP ne doit pas se solder par outil sous-exploité ! C’est face à cette problématique que nous estimons que les consultants 2.0 d’APSIA ont un rôle prépondérant à jouer. Ils doivent avoir une expertise qui va leur permettre de faire le lien entre les métiers et les technologies. A cette fin, notre sourcing de compétences est très spécifique, avec des profils qui doivent avoir une adhérence « Business + IT ». LES DSI EVOQUENT DE PLUS EN PLUS LES ENJEUX D’OUVERTURE DU SI DE L’ENTREPRISE… QUID DE L’ERP FACE A CE SUJET ? Très concrètement, les entreprises sont de plus en plus confrontées aux acteurs dit « over the top » comme Amazon. En court-circuitant les chaînes de valeur classiques, ils ont un impact sur les business models de leur écosystème et il devient rapidement nécessaire de s’interconnecter avec eux, ne serait-ce que pour assumer les volumes d’affaires qu’ils permettent de générer. Des goulets d’étranglement risquent sinon de se former dans l’entreprise qui va bricoler des réponses marginales. Plus personne ne peut vivre dans un monde fermé. L’ERP doit lui aussi s’adapter à cette nouvelle réalité. CETTE LOGIQUE EST VALABLE VIS-A-VIS DES PARTENAIRES, DES FOURNISSEURS, MAIS EGALEMENT DES CLIENTS ? La demande d’interconnexion est très forte à tous les niveaux. Elle ne vient pas des possibilités techniques mais de la réalité business. Cette approche peut donc concerner les fournisseurs, les sous-traitants, les clients… de la gestion des commandes jusqu’au flux de trésorerie ! Tout le monde se rend compte des possibilités offertes par des partenariats plus poussés, par l’intensification des échanges internationaux, par la coopération et l’ouverture. Cela impacte bien évidement les ERP. ET QUELLE EST LA MATURITE DES ACTEURS IT SUR LE SUJET ? La réalité technique est complexe et il n’existe aucun standard. Bien trop souvent les intégrateurs classiques se concentrent sur des aspects de paramétrage oubliant les enjeux business liés à l’intégration de l’écosystème. Il n’en reste pas moins qu’en 2014, cette tendance devient un véritable critère de choix de la solution. Demain, l’ouverture sera une source incroyable d’innovation de processus pour les clients – les éditeurs prennent de plus en plus conscience qu’ils doivent la faciliter en offrant des frameworks d’intégration avec l’écosystème. DIFFICILE DE PRETENDRE QUE L’ERP EST AU CARREFOUR DES TENDANCES DU NUMERIQUE SANS EVOQUER LE CLOUD. QUEL EST VOTRE AVIS ? Le Cloud ERP n’est plus une tendance mais une révolution en marche qui doit être prise au sérieux dès aujourd’hui. La progression a été très nette bien que les experts débattent encore sur l’avenir du modèle « On-Premise » à long terme pour l’ERP. La réelle avancée du Cloud n’est pas technologique, elle est surtout une nouvelle proposition de valeur pour nos clients. Le premier intérêt du Cloud est de mettre à la disposition du client les dernières innovations des outils informatiques sans lui imposer des projets de montée de version. Depuis des années, nos clients ont pris l’habitude de ne pas implémenter toutes les versions successives des solutions car les adaptions sont telles qu’elles imposent une nouvelle démarche de projet ERP. Ils sont donc invités à se priver des avancées technologiques et à réinvestir en moyenne tous les huit ans dans leur outil informatique. Penser le Cloud, c’est donc avant tout réfléchir à l’accès à l’innovation pour faire de son SI un avantage concurrentiel. Mon opinion est que les solutions ERP qui couvrent un périmètre fonctionnel très large et nécessitent un paramétrage lourd et des verticalisations importantes, n’échapperont pas à la concurrence de « pure players » Cloud, comme l’a connu le monde du CRM. QUELLES AUTRES TENDANCES SONT A SURVEILLER EN PRIORITE ? La question du Big Data ne peut être ignorée, surtout quand on évoque l’ouverture du SI. L’interfaçage de l’informatique cognitive et de l’informatique transactionnelle va devoir entrer en ligne de compte. Quand votre ERP consolide par exemple vos données clients, il faudra l’interconnecter avec l’ensemble des systèmes analytiques Big Data. Les solutions qui faciliteront cette intégration auront un avantage évident : les grands éditeurs traditionnels ont d’ailleurs une carte à jouer avec le Big Data qui leur permettra de se différencier, les investissements sur ces technologies étant généralement assez lourds. ET A PLUS COURT TERME ? La mobilité est un enjeu immédiat. Le smartphone est devenu une extension de notre corps, une orthèse, et plus personne ne peut l’ignorer. La mobilité va donc devenir naturelle et les ERP adaptent déjà leur ergonomie et continueront de le faire. Elle permet de couvrir la totalité d’un processus opérationnel tout en s’affranchissant des contraintes de lieux. Il ne s’agit pas obligatoirement d’un des premiers critères de choix pour les clients actuellement, sauf pour certains secteurs comme la logistique où c’est au contraire une condition sine qua non. Attention, le passage au stade « prioritaire » peut être extrêmement rapide. Il faut donc être très vigilant sur ces changements soudains. FACE A CES EVOLUTIONS RAPIDES… COMMENT LES ACTEURS DE L’ECOSYSTEME ERP PEUVENT-ILS APPORTER ENCORE PLUS DE VALEUR ? A chacun son métier et sa spécialité. Apsia est un accélérateur de projets et nous voulons aller au-delà de la « réussite technique » pour proposer une réponse efficiente aux enjeux métiers de nos clients. Pour bien faire, nous avons besoin d’éditeurs qui innovent et qui proposent des solutions que nous positionnerons comme des avantages concurrentiels chez nos clients. Nous investissons beaucoup de temps avec les éditeurs qui partagent leurs roadmaps, leurs innovations, leurs visions et animent des écosystèmes de partenaires où les échanges d’expériences circulent de façon fluide. Mais nos clients le savent, avoir un partenaire conseil comme Apsia, c’est aussi la garantie d’une indépendance et de recommandations objectives pour leur accélération digitale, sans parti pris des éditeurs intégrateurs....
4 févr. 2014 Apsia participe à la Microsoft Dynamics AX Tech 2014 !
Cette conférence se déroule à Seattle sur le Campus Microsoft avec plus de 150 sessions réparties sur 3 jours. Cette année, c’était pour les équipes d’Apsia l’occasion : d'approfondir certains sujets sur AX et découvrir la nouvelle version AX 2012 R3 d'interagir directement avec les experts techniques AX de Microsoft grâce aux sessions « Ask the experts » de réfléchir à la proposition de valeur de Microsoft avec ses clients présents à la conférence L’annonce principale de cette conférence était bien entendu la nouvelle version d’AX 2012 R3 (Release 3) disponible dès le mois d’Avril 2014. Tous les modules existants ont été optimisés : du RH aux processus d’Achat/Vente, de production, y compris celui de la migration de données. De plus, deux nouveaux modules fondamentaux font leur apparition : 1. La gestion des entrepôts et des stocks avec outils de mobilité connectés pour le personnel2. Le transport de marchandises avec un module de calcul du meilleur itinéraire possible Microsoft a aussi annoncé sa vision future, orientée satisfaction client, par son souhait d’héberger les solutions AX 2012 R3 sur le cloud avec Windows Azure. En connectant le cloud Azure à son nouveau site Dynamics Life Cycle Services (LCS), Microsoft cherche à fiabiliser et garantir tout le cycle de vie d’AX. Depuis l’implémentation avec des outils de calcul de coût de licence, de charge de mise à jour, de mapping de process, de suivi de projet en best-practices Au support avec un système de gestion de tickets, de rapports d’incidents et un module avancé de recherche de solutions pouvant faire intervenir les experts Microsoft Entre les keynotes sur le positionnement stratégique de l’ERP Dynamics AX (Mobilité, Cloud et intégration Azure, Retail, SCM), les sessions de formation, les sessions « Ask the experts » ou encore les workshops « Hands on experience », l’apport de cette conférence a été une fois de plus capital pour permettre à Apsia de créer plus de valeur chez ses clients.Pour en savoir plus :Apsia, Innovation et Transformation des Systèmes d’Information : www.apsia.euPlus d’information sur Microsoft Dynamics AX, suivez ce lien....
Récemment
SAP investit en faveur de l’innovation en FranceÀ l’heure actuelle, les entreprises ne cherchent plus leurs inspirations pour innover qu’en interne. Les...Lire la suite
Meilleurs articles du mois
Magic Quadrant Cloud Financial Management Suites 2017 : Acumatica intègre le Gartner !Nous sommes ravis de partager une étape importante franchie par Acumatica. La prestigieuse société d’étude...Lire la suite
Rejoignez-nous dans la jungle et découvrez la tribu Apsia !Ce site vous accompagnera dans votre recherche d’emploi et vous permettra de trouver la tribu...Lire la suite
Apsia renouvelle son partenariat Gold avec Microsoft !La vision de construire les entreprises de demain et nos savoir-faire sur le Cloud nous...Lire la suite